Articles

la météorologie

                                                                                                             Pour avoir les outils nécessaires et comprendre la météo, aller sur le site: www.meteo-marine.com

Une sortie en mer, une régate, ou une traversée ont ceci en commun c’est d’avoir une bonne connaissance de la situation météorologique nécessaire.

Les moyens sont maintenant nombreux, mais il est parfois nécessaire d’en utiliser plusieurs pour naviguer en sécurité. *                               

      A la maison ou au port, les moyens d’information sont :

  • Les bulletins affichés à la capitainerie,
  • Les informations transmises à la radio,
  • Les informations disponibles sur internet,
  • Les bulletins, cartes de pression et fichiers Grib.                                                                                     

     A bord à moins de 20 milles des côtes:

        En compléments des moyens déjà obtenus, vous pouvez utiliser votre GSM, la   portée est environ 5 milles, suivant les zones.

        Avec la VHF :

  • Une diffusion en continu des bulletins météo pour les côtes de méditerranéenne sur les canaux 63 et 64.
  • Sur le canal 16 les bulletins météo sont diffusés, à heures fixes, par les canaux 79 et 80 selon les zones.
  • Diffusion en continu par radio NAYA sur les canaux 20, 23, 24 et 25 pour les cotes de méditerranée.

     A bord à plus de 20 milles à 200 milles des côtes:

       Avec une BLU en méditerranée :

  • Cross la Garde : fréquence 1696 kHz et 2677 kHz ; diffusions à 6h30-14h33- 18h50.
  • La NAVEX : elle nécessite un récepteur particulier. Elle fournit des bulletins météo et les avis urgents aux navigateurs (AVURNAV)

     A bord à plus de 200 milles des côtes:

  • La communication par satellite : IMMARSAT C
  • IRIDIUM : téléphone par satellite permet de recevoir des fichiers Grib envoyés par E-mail

                                                                 A RETENIR

      A: Dans les bulletins de météo marine, la vitesse du vent fait référence au vent moyen sur 10 minutes, mesuré à 10 mètres de hauteur, et exprimée selon l’échelle Beaufort. Les bulletins mentionnent parfois le risque de rafales (si le vent instantané dépasse le vent moyen de plus de 10 nœuds).

Les rafales sont qualifiées de ‘’ fortes ‘’ si la différence de vitesse entre le vent instantané et le vent moyen est comprise entre 15 et 25 nœuds, ou de ‘’violentes’’ si la différence de vitesse est supérieure à 25 nœuds.

Le rapport de vitesse entre les rafales et le vent moyen dépend de la turbulence de l’air. Il est plus grand quand l’air est instable (temps à grains) quand le vent est fort (plus le vent est fort, plus il est turbulent) et quand l’écoulement de l’air est perturbé par le relief ou les constructions urbaines (vent de terre).Lors d’une rafale, la direction du vent peut varier de plus de 45°. *

      B: La situation météo doit être connue et noté sur le livre de bord.

Les informations des fichiers GRIB sont insuffisantes. Elles doivent être croisées avec d’autres sources : cartes isobariques, VHF, NAVETEX. *

*Ces articles sont issus du guide SECURIMAR 2020/2021 publiés par la FFV

Vous ne trouvez pas l’article que vous cherchez puisez ici dans les archives
Merci de ne pas copier le contenu de ce site ©
0
0
0
1
0
0
0